Périodisation

Périodisation des films selon la chronologie suivante :

  1. 1888-1913 : 1888 est la date des premiers films américains et 1913 celle de la fin de la domination mondiale des compagnies françaises (Pathé et Gaumont).
  2. 1914-1918 : La guerre provoque le déclin de la production européenne et l’essor de la production américaine.
  3. 1919-1929 : 1929 est la date de la fin du cinéma muet et celle de la première crise économique mondiale.
  4. 1930-1938 : Le cinéma européen reprend des couleurs notamment en Allemagne et en France.
  5. 1939-1945 : La guerre favorise la domination mondiale de l’économie, de la politique et de la culture américaine.
  6. 1946-1960 : 1960 est la date du recul de la consommation des films en salle et l’essor de la télévision et aussi celle du début de la « décolonisation » (octroyée ou suite à une lutte de libération nationale).
  7. 1961-1989 : 1989 est la date de la chute du mur du Berlin, qui précéda celle de l’URSS, et celle du triomphe de l’économie néolibérale à l’échelle mondiale quelque soit le régime politique des États nationaux [1].
  8. 1990-2001 : 2001 est la date de la chute des tours du World Trade Center à New-York qui servit de prétexte à la « lutte (sans fin) contre le terrorisme ».
  9. 2002-2019 : 2019 est la date de l’aveu public par Donald Trump de l’absence des armes de destruction massive qui avaient servies de prétexte aux guerres américaines [2].
  10. 2020-20XX : Les années 2020 marqueront l’essor mondiale du cinéma asiatique, en particulier du cinéma chinois qui pratique la stratégie du jeu de go [3].

crée le 26/06/2017, Monde en Question
mis à jour le 25/10/2019, Ciné Monde
Serge LEFORT

Notes et références

[1] Le changement le plus important des années 80 fut le triomphe du néo-libéralisme dans tous les pays quel que soit le régime politique en place : Angleterre sous Margaret Tatcher, États-Unis sous Ronald Reagan, France sous François Mitterrand ou Chine sous DENG Xiaoping. Or, ce changement a produit, ruse de l’histoire, un déplacement du leadership des États-Unis en faveur de la Chine. L’élection de Donald Trump, après les déplorables années Obama, reflète de ce point de vue le lent mais inexorable déclin de la puissance américaine.
Mikhaïl Gorbatchev a mis la charrue avant les bœufs en voulant réaliser une réforme politique avant celle de l’économie. Le régime politique de l’URSS n’a pas survécu à ce tête-à-queue abracadabrant donc les conséquences étaient prévisibles pour les lecteurs même superficiels de Karl Marx.
Lire aussi :
Dossier Tournant de la rigueur (néo-libéralisme en France), Monde en Question.
– Articles Barack Obama, Monde en Question.
– Articles Donald Trump, Monde en Question.

[2] Donald Trump dans le texte :


Les États-Unis ont dépensé HUIT MILLE MILLIARDS DE DOLLARS dans les guerres et les opérations de sécurité au Moyen-Orient. Des milliers de nos grands soldats sont morts ou ont été grièvement blessés. Des millions de personnes sont mortes dans l’autre camp. INTERVENIR AU MOYEN-ORIENT A ÉTÉ LA PIRE DÉCISION JAMAIS PRISE DANS L’HISTOIRE DE NOTRE PAYS ! Nous sommes allés en guerre sur la base d’une fausse hypothèse, maintenant démentie, DES ARMES DE DESTRUCTION MASSIVE. Il n’y en avait AUCUNE ! Maintenant, nous ramenons lentement et prudemment nos grands soldats à la maison. Nous nous concentrons sur la GRANDE IMAGE ! LES ÉTATS-UNIS SONT PLUS GRANDS QUE JAMAIS !
Source : Donald J. Trump et Donald J. Trump, 09/10/2019.
Lire aussi :
Donald Trump met les pieds dans le plat du 11/9, Monde en Question, 21/10/2019.
Une conférence de presse décoiffante, IVERIS, 24/10/2019.
Huit longues années après la tentative malheureuse du président Obama de changer de régime, les troupes américaines sont toujours sur le terrain en Syrie. Plus d’un demi-million de personnes sont mortes, des centaines de milliers sont terriblement blessées et des millions de Syriens sont déplacés. C’est vraiment un cauchemar…
Arte censure Donald Trump sur le 11/9, Monde en Question, 25/10/2019.

[3] Lire : Cheval de Troie chinois, Chine en Question.

%d blogueurs aiment cette page :