Zatōichi (2003)


Cycle Prostitution (courtisanes)


Sélectionner des films implique d’en mettre beaucoup au rebut… susceptibles de plaire à d’autres.

 

0/3
Titre : Zatōichi
Réalisateur : KITANO Takeshi
Acteurs : Takeshi Kitano, Tadanobu Asano, Michiyo Ogusu
Durée : 1h56
Année : 2003
Pays : Japon
Genre : Aventure
Résumé : Au Japon, au XIXe siècle, Zatoichi est un voyageur aveugle gagnant sa vie comme joueur professionnel et masseur. Mais derrière son humble apparence, il est un redoutable combattant, rapide comme l’éclair et dont les coups s’avèrent d’une stupéfiante précision.
Fiche : IMDb
Partage déniché par Monde en Question
Avis de Ciné Monde : Cette ultième adaptation de Zatōichi est nulle du fait de la grossière erreur de casting avec le blondin Takeshi Kitano censé jouer le rôle d’un vieillard chenu, des litres d’hémoglobine répandus dans chaque scène, des dialogues du genre : En passant de chaque mois à chaque jour, ça fait une grosse différence ! [09’57] et de l’absence d’humour.
Depuis Hana to dotō (1964), les geishas des films japonais ne sont plus qu’un prétexte pour filmer des prostituées. Ai no korīda (1976) est l’exception qui confirme la règle.
Avis de : Sens Critique

Lire aussi :
Articles Cinéma asiatique, Chine en Question.
Articles Cinéma occidental, Monde en Question.
Dossier Cinéma Japon, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.

Commentaire pour cet article sinon utilisez le Forum

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :