100 ans de guerre au Moyen-Orient (2015)


Cycle Guerre Israël/Palestine


Le cinéma ça sert aussi à faire la guerre

 

0/3
Titre : 100 ans de guerre au Moyen-Orient
Réalisateur : Alexander Stenzel
Durée : 0h52
Année : 2015
Pays : Allemagne
Genre : Documentaire
Résumé : En mai 1916, alors que la bataille de Verdun fait rage, la France et le Royaume-Uni concluent avec l’aval des Russes et des Italiens un accord secret par lequel les deux puissances coloniales se partagent le Moyen-Orient ? ou Proche-Orient, selon le terme plutôt utilisé en France. Les territoires qui constituent de nos jours la Syrie, l’Irak, la Jordanie, le Liban et Israël sont alors toujours sous domination ottomane. Mais en prévision d’une victoire qu’ils jugent probables, les deux pays alliés décident de redécouper la région à leurs bénéfices respectifs.
Les négociations sont confiées au député anglais conservateur Mark Sykes et au diplomate français François Georges-Picot, membre du Parti colonial. Ils conviennent d’une ligne de démarcation unissant Acre, sur la rive aujourd’hui israélienne de la Méditerranée, à Kirkouk, en Irak. Au sud de celle-ci, l’administration de la zone revient aux Britanniques et au nord, aux Français. Les clauses de cet accord secret ne seront rendues publiques que fin 1917, au grand dam des dignitaires et responsables arabes qui avaient cru aux promesses britanniques de leur accorder un grand royaume arabe indépendant. L’accord Sykes-Picot a ainsi jeté les bases d’un siècle de violences et d’exodes dans la poudrière du Proche-Orient, de la Grande Guerre au chaos actuel.
Fiche : Arte
Partage proposé par : 9docu HD 720 VF
Avis de Ciné Monde : Reprend en partie Blood and Oil à savoir que le terrorisme est le résultat du partage des régions dépendants de l’Empire Ottoman entre la France et la Grande-Bretagne après la Première Guerre mondiale et par les États-Unis après la Seconde Guerre mondiale. Tant que les puissances occidentales poursuivront leur politique coloniale et néo-coloniale au Moyen-Orient, cette région restera économiquement misérable, malgré les ressources pétrolières, mais socialement et politiquement explosive.
Rappelle qu’en Palestine existaient des terroristes juifs contre l’occupation anglaise, qui obtiendront gain de cause au détriment des Palestiniens [11’15].
Montre que l’islamisme fut instrumentalisé par les différents gouvernements arabes pour se maintenir au pouvoir [37’06].
Le documentaire passe sous silence l’assassinat de Mouammar Kadhafi et le discours change totalement de ton à propos de la Syrie. Il devient celui de la propagande des gouvernements français et européens [44’07]. Il masque le fait que les différents groupes dit islamistes sont des mercenaires instrumentalisés par les services secrets pour maintenir l’ordre occidental dans la région. L’argent, les armes, l’entrainement militaire de tous ces groupes viennent des État-Unis, de la Grande-Bretagne, de la France et l’Allemagne qui ont détruit les États laïcs de la région au profit des terroristes islamistes qu’ils prétendent combattre.
Avis de : Sens Critique

Lire aussi :
Index Palestine/Israël, Monde en Question.
Dossier Propagande, Monde en Question.
Articles Cinéma asiatique, Chine en Question.
Articles Cinéma occidental, Monde en Question.
Dossier Cinéma Allemagne, Monde en Question.
Index Cinéma (Tous les dossiers), Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.

Commentaire pour cet article sinon utilisez le Forum

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :