Quelque part quelqu’un


Cycle Narration multiple


Sélectionner des films implique d’en mettre beaucoup au rebut… susceptibles de plaire à d’autres.

 


Réalisateur : Yannick Bellon
Acteurs : Roland Dubillard, Loleh Bellon, Christine Tsingos
Durée : 1h38
Année : 1972
Pays : France, Allemagne
Genre : Drame
Résumé : La vie de plusieurs personnes qui s’aiment, passent, se croisent mais ne se connaitront jamais.
Vincent Journaliste alcoolique, traînant dans les cafés et au palais Brognard, vit fort mal ses aspirations manquées d’écrivain et gère avec bien des difficultés sa relation sentimentale avec Raphaëlle, jeune femme architecte, qui tente d’assumer cette fonction en tenant compte des hommes et de leurs besoins.
Il y a un étudiant qui refuse la société, ses normes, ses habitudes. Il ne veut s’attacher à rien, ni à personne. Il y a une femme d’un certain âge, venue de province, totalement seule à Paris.
Il y a enfin un couple de petits vieux, heureux, les seuls à savoir sourire encore, jusqu’au jour où ils sont victimes d’une expropriation. Surtout, il y a des visages tristes ou réprobateurs, amers ou déprimés.
Fiche : IMDb
Avis de Ciné Monde : D’emblée prétentieux et ennuyeux.
Partage proposé par : Le coin du cinéphile DVD FR

Lire aussi :
Articles Cinéma asiatique, Chine en Question.
Articles Cinéma occidental, Monde en Question.
Dossier documentaire Cinéma, Monde en Question.
Veille informationnelle Cinéma, Monde en Question.

Commentaire pour cet article sinon utilisez le Forum

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :